DE URIA

Le Fondateur - Le parcours personnel

Le Fondateur - Le parcours personnel

Catherine Florez de Uria, la fondatrice des tapis de yoga De Uria, a passé plus de dix ans en tant que banquier privé en Suisse.  Dès le début, elle a su que cette vie n'était pas faite pour elle.  Elle était passionnée par le yoga, les voyages et l'environnement, et elle voulait faire quelque chose de significatif, quelque chose en accord avec ses passions qui aiderait à faire du monde un endroit meilleur.  En 2014, elle a pris un risque.  Elle a quitté sa carrière pour voyager à travers le monde pendant un an et découvrir comment vivre sa vie au maximum de son potentiel, comment développer sa créativité et mettre sa vie en phase avec ses passions, ses valeurs et sa pratique du yoga.

Catherine a ressenti un appel, au plus profond de son cœur, à travailler avec sa créativité et à faire quelque chose de bien pour l'environnement et pour les personnes qui partagent la planète.  Elle voulait également s'engager dans une carrière qui lui permettrait de voyager, de découvrir la beauté et la variété du monde de près et personnellement.

Après avoir voyagé dans plusieurs pays en développement, Catherine a réalisé qu'il y a tant de communautés défavorisées.  Nombreux sont les membres de ces communautés qui possèdent des compétences étonnantes, une expérience du travail avec de beaux objets artisanaux traditionnels.  Elle a réalisé qu'elle voulait travailler avec ces personnes, pour aider ces communautés à améliorer leur niveau de vie et à maintenir ces traditions en les faisant connaître au reste du monde.

Un autre aperçu est apparu en 2014 lorsque Catherine a suivi un programme de formation de professeurs de yoga en Inde.  Elle a découvert que, contrairement à l'Occident, les Indiens ne pratiquent pas sur des tapis de yoga en caoutchouc.  Ils utilisent plutôt des tapis faits de matériaux naturels.  Cela permet au corps de rester connecté à la terre pendant la pratique, de stimuler le flux de prana ou énergie universelle entre le corps et la source de toute santé et de toute vie.  Catherine a réalisé que c'était une opportunité incroyable d'offrir un accès plus profond à la tradition du yoga, d'offrir des tapis entièrement organiques et naturels aux yogis occidentaux.

Il a fallu plus d'un an de recherche et de développement, ainsi que de mise en réseau, d'approvisionnement et de coordination, mais Catherine a pu travailler avec une coopérative de villageois indiens pour créer un magnifique tapis de yoga, 100% naturel et d'origine éthique.  Ces tapis sont fabriqués à partir de coton biologique et de caoutchouc de gomme d'arbre, infusé avec des herbes ayurvédiques thérapeutiques pour la couleur et les propriétés curatives.  De plus, en découvrant cette coopérative, elle a pu améliorer la vie de ces villageois, les aidant à établir un niveau de vie plus élevé pour eux-mêmes et leurs familles.

Mais ce n'était que le début.  Le produit était né, mais l'étape suivante consistait à créer un canal pour le faire parvenir à ceux qui pouvaient en bénéficier.  C'est ainsi qu'en 2016, la marque De Uria est née.  De Uria est plus qu'une entreprise.  C'est une éthique et un moyen d'améliorer le monde.  Cela se reflète dans le logo, qui combine les symboles du cœur et du chakra racine.  La mission de De Uria est d'ancrer les énergies de guérison et de connexion du cœur dans la terre, de canaliser l'énergie d'amour dans le monde matériel.

La natte De Uria a été lancée en 2017, et deux ans plus tard, elle s'est répandue dans le monde entier, de l'Europe à l'Australie, avec des marchés en expansion dans les Émirats et aux États-Unis.  Ils s'inscrivent dans une tradition yogique authentique et s'alignent sur la durabilité, tant pour la terre que pour toutes les personnes impliquées dans leur création.  Ce projet a rapidement attiré l'attention des médias en France et en Suisse, où la ligne De Uria a été lancée pour la première fois. Catherine a voulu aller plus loin, afin de profiter davantage à ces communautés défavorisées et d'offrir un meilleur accès à l'ouest à des tissus durables et respectueux de l'environnement.  Cela a rapidement attiré l'attention des médias en France et en Suisse, où la ligne De Uria a été lancée pour la première fois.

Catherine a voulu aller plus loin, pour profiter davantage à ces communautés défavorisées et permettre un meilleur accès à l'ouest à des tissus durables et respectueux de l'environnement.  Elle a donc élargi son public et commercialisé de nouvelles lignes, dont des serviettes de bain biologiques de qualité supérieure et une collection capsule de vêtements de yoga, toutes conçues et créées selon le même principe et avec les mêmes composants.  En se développant, De Uria continue de profiter aux communautés du monde entier et d'offrir des alternatives durables aux produits de yoga.

Derrière le fondateur

Catherine a toujours eu un amour profond pour le monde, pour l'environnement et pour les différentes personnes et cultures à travers le monde.  Cela s'est manifesté, en partie, par un amour pour les voyages.  Elle aime s'immerger dans différentes cultures du monde entier, explorer différents points de vue, trouver de nouvelles inspirations et de nouvelles idées, et faire l'expérience des traditions et de l'artisanat qui ont été maintenus en vie par ces cultures.  Elle aime également la photographie, car elle lui permet de capturer un moment, un sentiment, dans son voyage, et de le partager avec ceux qui l'entourent.

Catherine a découvert la méditation pendant ses études de philosophie orientale à l'université à l'âge de 19 ans.  Cela a changé sa vie, l'aidant à approfondir sa compréhension d'elle-même et à mettre sa vie en accord avec ses idéaux.  Elle a commencé sa pratique du yoga en 2007 et a rapidement réalisé que c'était une clé pour vivre sa vérité.  Elle a ensuite étudié sous la direction de BNS Iyengar, Sri Dharma Mittra et de nombreux autres grands yogis. Sa pratique quotidienne est le Hatha yoga, le Dharma yoga et le Babaji Kriya yoga, et elle aime également pratiquer le Kundalini yoga et d'autres styles de temps en temps.

L'un des objectifs les plus profonds de Catherine est de partager sa sensibilité aux besoins de l'environnement.  Elle espère sensibiliser les gens aux produits respectueux de l'environnement, à la production éthique et à la consommation consciente.  Chaque action individuelle compte, même si elle semble minime.  Catherine espère inspirer tous ceux qu'elle touche à suivre leur cœur et à vivre des vies heureuses, des vies qui profitent à la planète et à ceux avec qui nous partageons le monde. 

Sa philosophie

"Lorsque vous réunissez le cœur et l'esprit, vous pouvez manifester tout ce que vous imaginez.  Mais pour que cela fonctionne vraiment, nous devons aller au-delà de nous-mêmes.  Nous avons tous des pensées négatives, des schémas d'auto-sabotage et des comportements limitants.  Pour réaliser notre potentiel, le potentiel de vivre une vie épanouie et heureuse qui profite au monde qui nous entoure, la première étape consiste à affronter ces limitations sans crainte et à faire preuve de gratitude.  Lorsque nous réunissons un esprit clair et concentré avec un cœur reconnaissant, les blocages tombent et notre vie devient plus étonnante que nous ne l'aurions jamais cru possible".

Si vous voulez en savoir plus, suivez son parcours sur notre blog ou sur son compte IG : @cat_deuria